C’est sur les conseils de ma psy, qui depuis 3 ans m’encourage, que j’ai finalement décidé de m’y mettre.

Ce n’est pas à des fins thérapeutiques mais parce qu’elle trouve que j’ai « un style » ; j’ai d’ailleurs l’impression à chaque séance de faire un one man show à un one man public : 45 minutes pendant lesquelles elle rit, elle pleure, elle a l’air captivé, elle prend même des notes, parfois j’ai l’impression qu’elle aurait envie d’applaudir, à ceci près qu’à la fin c’est moi qui paie.

Bienvenue dans le monde merveilleux de Basile Maupert.

Publicités